Pâques
Les symboles de Pâques
Pâques, fête du printemps, est aujourd'hui célébrée dans le monde entier. De nombreux symboles représentent Pâques, le renouveau de la vie, la chance...


L'OEUF DE PAQUES...

Savez-vous qui est né le premier, l'œuf ou la poule? Il parait que c'est la poule, car Dieu aurait créé les animaux et l'Homme en âge de reproduire...
A Pâques, fête de la naissance et de la renaissance, l'œuf symbolise la vie, la vie éternelle. Depuis la préhistoire, l'oeuf est symbole de vie, de fécondité, de fertilité, de renaissance et de chance.

Pour les Juifs l'oeuf est le symbole de la vie mais aussi de la mort. La libération du peuple hébreu a coûté la vie à de nombreuses personnes. A Pessa'h les Juifs trempent un oeuf dans de l'eau salée en souvenir de toutes les larmes versées suite à la perte de leur indépendance.

Depuis l'Antiquité, on peint les oeufs pour en faire des offrandes. D'abord rouges (depuis que Septime-Sévère, empereur romain du II ème siècle, découvrit un oeuf rouge dans sa basse-cour impériale le jour de la naissance de son fils, évènement qui serait à l'origine de cette tradition d'offrir des oeufs décorés le matin
de Pâques !), puis multicolores, aux formes géométriques (lignes, pois...) ou réalistes (fleurs, plantes, animaux...) , les motifs des oeufs et les techniques artistiques (peinture, teinture naturelle, cire d'abeille...) varient selon les pays, les régions et les époques.
Pâques
Cette coutume d'offrir des oeufs le matin de Pâques est apparue vers le IV ème siècle en Europe, et se retouva en Egypte autour du XI ème siècle, puis en France chez les Alsaciens vers le XV ème siècle.
A la Renaissance, l'oeuf décoré populaire inspira des artistes : après l'oeuf de poule ordinaire, on en confectionna en verre, en porcelaine, en bois... L'oeuf précieux fit son apparition, orné de pierres précieuses, plaqué d'argent ou même d'or, tels les fameux oeufs de Fabergé, qu'on offrait notamment à la Cour de Louis XIV. C'est le Tzar Alexandre III qui avait commandé au bijoutier Peter Carl Fabergé un premier oeuf pour son épouse, puis un chaque année pendant onze ans. D'autres commandes suivirent pour les Tzars russes. La collection impériale compterait 56 oeufs plus raffinés les uns que les autres, dont 44 subsistent. La Maison Fabergé perpétue la tradition en Allemagne avec son maître-artisan et joaillier Victor Mayer.


En Italie, de nos jours encore, on fait bénir les oeufs de Pâques que l'on place au centre de la table.
En Ukraine, les oeufs décorés servaient à faire des voeux : peindre un soleil représentait le beau temps, des épis de blé et des râteaux une récolte fructueuse, etc... Les oeufs de Pâques ukrainiens, les "Pysanky"("pysanka" au singulier, mot tiré d'un ancien nom ukrainien signifiant "écrire"), sont de véritables oeuvres d'art, aux motifs et aux couleurs très symboliques et géométriques (interprétations chrétiennes comme la croix, le triangle, l'étoile à huit branches, le poisson, la ligne, le zig-zag ou représentation d'oiseaux, de fleurs, etc.).
Pâques
En chocolat (depuis le XVIII ème siècle en France, les premiers oeufs étant du chocolat coulé dans une coquille), peints, décorés ou sculptés, les oeufs ont toujours inspiré... Du simple œuf dur coloré aux plus prestigieux œufs de Fabergé, l'oeuf de Pâques est resté une tradition dans le monde entier.
La coutume préférée des enfants est celle-là : pendant la nuit de Pâques, lâchés du ciel par les cloches, les oeufs en chocolat tombent dans les jardins où les lapins prennent la relève et les cachent un peu partout !

Le rituel de la chasse aux œufs suit le passage des cloches, équipé d'un petit panier en osier tressé si possible ! Où chercher ? Où sont cachés les oeufs soigneusement camouflés par les lièvres ?... Dans une touffe d'herbe, dans un buisson ou un arbuste, dans un tapis de fleurs ou dans un arbre?

 

LES CLOCHES...

En bronze du temps des Celtes, qui en sont à l'origine, ou depuis peu en chocolat parfois, les cloches annoncent à Pâques la résurrection de Jésus-Christ. Elles reviendraient de Rome où elles auraient fait le plein d'oeufs en chocolat après avoir été bénies !
Les cloches sonnent gaiement le jour de Pâques, après être restées muettes pendant toute la semaine sainte, Jeudi, Vendredi et Samedi saints étant des jours de deuil et de receuillement.
Cloches
Autrefois, on faisait tinter les cloches lorsqu'une femme accouchait afin d'écarter les mauvais esprits et de favoriser la naissance. Dans les Pâques chrétiennes, outre la renaissance de Jésus-Christ, les cloches annoncent "1'accouchement printanier" de Mère Nature...

LE LAPIN DE PAQUES ...

Le lièvre et le lapin symbolisent l'abondance, la prolifération, le renouveau.
L'origine du lapin de Pâques remonte à l'Antiquité (dès 3500 avant Jésus-Christ) : le lièvre est un animal très prolifique surtout au printemps, et c'était déjà un symbole de fécondité et de vie à cette époque.
Ce serait en Allemagne et en Alsace, vers le XVème siècle, qu'on associa pour la première fois le lapin et le lièvre de Pâques avec les oeufs de Pâques pour célébrer le printemps. Les enfants confectionnaient des nids avec des feuilles, de la mousse ou de l'herbe qu'ils installaient dans le jardin, espérant que durant la nuit de Pâques, le lapin garnirait les nids d'oeufs multicolores!
Lapin

Si le lapin et le lièvre sont les cacheurs d'oeufs de Pâques privilégiés, d'autres animaux peuvent tenir ce rôle : la poule (au Tyrol), le coucou (en Suisse), la cigogne (en Alsace et dans la région de Thuringe en Allemagne), le renard (en Westphalie en Allemagne). Au Québec, la poule est le centre d'intérêt de la fête. Dans certains pays d'Europe, comme en Finlande, ce sont les Trolls et les gentilles sorcières qui animent la fête!


L'AGNEAU...

Pour symboliser sa foi et sa liberté, chaque famille du peuple hébreu avait sacrifié un agneau avant de traverser la Mer Rouge, guidés par Moïse : dans les dix plaies d'Egypte dont parle la Bible, la dernière prédisait que tous les premiers nés durant la nuit du 15 Nissan (qui allait devenir la nuit pascale, premier jour de Pessa'h) seraient tués par l'Ange Exterminateur. Dieu avait alors ordonné à Moïse de faire immoler un agneau mâle par famille, dont le sang préserverait de la mort lors du passage de l'Ange Exterminateur (avec une branche d'hysope, les hébreux marquaient du sang receuilli le linteau des portes de leurs maisons). Cet agneau pascal devait être rôti à la broche, accompagné d'herbes amères. Au cours de ce repas, les hébreux devaient manger du pain non fermenté (à cause du manque de temps) et boire 4 coupes de vin trempé d'eau. Pendant la nuit pascale, l'Ange Exterminateur tua les premiers nés Egyptiens et épargna les premiers nés Hébreux. C'est pourquoi la Pâque juive est appelée aussi la fête des pains sans levain, en souvenir de ces évènements. La soirée du "Seder" symbolise la liberté pour les Juifs qui célèbrent la Pâque par un repas traditionnel conservant de nombreux rituels, comme la consommation d'agneau pascal, d'oeufs, et des 4 coupes de vin.

Agneau

L'agneau et la brebis représentent la pureté, l'innocence, la justice. Autrefois porteurs de chance, on racontait même que le diable pouvait prendre la forme de n'importe quel animal à l'exception de la brebis.
Manger de l'agneau grillé à Pâques est une tradition qui se perpétue dans de nombreux pays. On le consomme également en croûte, farci ou accompagné de sauce (à la menthe pour les Anglais, aux herbes amères pour les Juifs...).
L'agneau est le petit (mâle ou femelle) de la brebis et doit avoir moins de 300 jours pour ne pas être considéré comme adulte, on parle alors de mouton. Le gigot d'agneau, membre postérieur de l'animal, est la partie la moins grasse et la plus savoureuse. Il doit son nom à la gigue, un ancien instrument de musique ayant la même forme.


LE COCHON...

Il est un autre symbole de chance pour les Anglais notamment qui mangent du porc le dimanche de Pâques depuis des siècles.
La tradition du jambon de Pâques s'est développée dans d'autres pays comme l'Allemagne et la France. Au pays basque La Foire au jambon anime les Jeudi, Vendredi et Samedi saints à Bayonne depuis le XV ème siècle.

Cochon



LE POUSSIN..., sortant de l'oeuf, et bien sûr la POULE qui pond l'oeuf !
.Poussin

LE POISSON...

Le
symbole du christianisme, représenté notamment sur les oeufs ukrainiens et confectionné par les chocolatiers aux côtés des oeufs, poules et lapins.
Poisson
Poisson en grec se dit IXOYC (ICHTUS), dont les initiales signifient pour les Chrétiens "Iesu Christos Theou Uios Sautèr" (Jésus-Christ, de Dieu le Fils, Sauveur)

LE LYS...

Les fleurs du printemps représentent également la vie nouvelle, particulièrement le LYS, symbole de pureté et de sainteté, présent dans la bible.

Lys
Cette plante, réputée pour sa beauté et son orgueil, s'est pourtant courbée comme les autres devant Jésus crucifié, tenant depuis ce jour la tête penchée en guise de respect...


LA CROIX...

Elle
est bien sûr un témoignage de Pâques, pour commémorer Jésus, qui par son sang versé sur la Croix, sauve de la mort et du péché tous ceux qui reçoivent le sacrement du baptême.
Croix
En Angleterre et dans d'autres pays du monde, on confectionne à Pâques des brioches spéciales, les "Hot Cross Buns", marquées d'une croix sur le dessu. On les consomme spécialement le Vendredi Saint, et on raconte qu'elles assureraient la santé...



LES VETEMENTS NEUFS...

A l'origine, une des premières raisons qu'avait les gens de porter de nouveaux vêtements à Pâques était qu'ils en avaient assez des vêtements portés depuis le début de l'hiver.
Les couleurs vives remplaçaient les couleurs ternes de l'hiver. Certains croyaient que de porter un nouveau vêtement la journée de Pâques, leur porterait chance tout au long de l'année.

LES BRIOCHES DU VENDREDI SAINT...

Dans plusieurs pays du monde on cuit et on mange les brioches de Pâques, plus communément appelé "Hot cross buns".C'est le seul temps de l'année où l'on retrouve ce genre de brioche.Elles sont marquées d'une croix sur le dessus. Autrefois, les gens les mangeaient parce qu'ils croyaient qu'elles leur apporterait la santé tout au long de l'année.
Brioche du vendredi saint


LE JAMBON PAQUES...

Il y a de celà des centaines d'années, en Angleterre on commença à manger du jambon le Dimanche de Pâques. Cette coutume est maintenant répandue à travers le monde. Le porc est un symbole de chance dans plusieurs pays. Pour souhaiter bonne chance en Allemagne on dit " Schwein haben" Ce qui signifie "Aie un cochon".
Les Allemands continuent de croirent que de posséder un cochon porte chance.

Jambon Pâques

Plan du site
Pour m'crire...